Faire deviner aux élèves le thème de ce texte en leur indiquant que le nom « pistolétade » pourrait être son titre ? Séances proposées par S. Godey et A. Perriaux, ______________________________________________________________________________. A quel niveau de langue ce mot appartient-il ? La lumière tamisée renforce cette ambiance de convivialité. Quant à Philippe de Broca, il donne à voir une atmosphère plus conviviale car les personnages discutent : le père évoque la préparation d'une réception à la Belle Angerie. Une progression : « donc » (l.13),éperdument (l.13) (demander la signification de cet adverbe : d'une manière très violente, très passionnée), négation restrictive « ne... que» (l.11-12) qui exclut tout autre action. » (l.26-27) La violence du niveau de langage familier rencontré ici mais aussi tout au long du texte avec le verbe « crève » (l.46) par exemple ou la violence des mots comme l'anaphore « Je te crache » (l.51) répond à la violence du sentiment éprouvé par le narrateur qui déclare son « non-amour » à sa mère dans la phrase exclamative : « Et si tu savais comme je ne t'aime pas ! Se tenir droit et fixer sa mère. Niveau de langue familier. « Infiniment » (l.24) (Demander éventuellement comment on appelle ces termes. Portrait physique péjoratif, déclaration de « non-amour ». Tout cela concourt à montrer l'intensité dramatique de la « pistolétade ». SUPPORT : « La Pistolétade » extrait de Vipère au poing (chapitre IX) d'Hervé BAZIN. Ecrire le nom « pistolétade » au tableau. Que remarquez-vous dans l'évolution de ces répétitions ? Suis mes conseils pour préparer au brouillon ta lecture analytique. Ils ont pu remarquer que le maquillage accentuait cette ressemblance. » (l. 44-46) Quel effet produit la répétition du participe présent « serrant » ? Quel effet cette première victoire a-t-elle sur Jean ? Noter les réponses puis déterminer les axes de lecture. Il existe principalement deux types de fiches de lecture, selon le degré d’importance attaché à la lecture de tel ou tel ouvrage. • Exploiter des lectures pour enrichir son écrit. Le cycle 4 : cycle des approfondissements ? Quelle phrase le prouve ? endstream les professionnels de l’éducation CYCLES 2 3 4 Document d’accompagnement pour l’évaluation des acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Où retrouve-t-on ce même niveau de langue ? C'est au cycle 4 que l'élève travaille les codes pour eux-mêmes et réalise qu'il s'agit de systèmes dont la puissance est infinie et ouvre à la liberté de penser et d'agir. Séance de deux heures suivie de plusieurs prolongements possibles, à placer dans une séquence sur le roman, sur l'autobiographie ou les récits d'enfance et d'adolescence. Lecture de quelques propositions. Emploi du niveau de langue familier : la violence des mots : « moche » (l.26), « crève » (l.46) correspond à la violence des sentiments. Comment appelle-t-on cette figure de style ? 1 Introduction 1. Des modalités de lecture variées Cursive Analytique Lecture autonome et lecture « accompagnée » Accompagnée = - d’une œuve intégale ou pa cous de lectue dans une œuve, éventuellement différencié selon les élèves. Il fait preuve d'une grande force de caractère. Antiphrases : « ma tendre mère » (l.9), « Folcoche de mon cœur » (l.50) servent une ironie mordante. 3 0 obj En outre, derrière la haine peut-être y a-t-il une forme d'amour. Le travail consistera aussi à voir en quoi une lecture attentive de la première d’entre elles permettrait aisément de déceler des indices annonçant le fantastique. De plus, Jean et Folcoche mangent et ne sont pas inactifs. endobj « Et je te parle en moi. L'anaphore « je te crache » (l.51) montre la violence de ce sentiment et son caractère exacerbé. A travers ce niveau de langue, il défie sa mère car on imagine que ce vocabulaire n'est pas autorisé par sa famille. De même, ils ont trouvé que le regard vert de Folcoche (Catherine Frot) ressemblait vraiment à celui d'une vipère. L’ouvrage s’organise autour de six enjeux clés de la formation du lecteur au cycle 4 et propose vingt-cinq progressions testées dans les classes, qui aident à mieux comprendre la didactique de la lecture littéraire notamment dans ses dimensions nouvelles. 5 0 obj guerre, conflit... Lecture expressive faite par le professeur : découverte par les élèves du texte. C’est la raison pour laquelle l’équipe PELAS (Pratiques Effectives de Lectures Analytiques dans le Secondaire) a lancé un programme de recherche quinquennal (2014-2019) sur ces pratiques scolaires, lequel a permis l’observation de plus d’une trentaine de classes en France et en Belgique. Pourquoi Jean les respecte-t-il ? Silence, mains sur la table, dos droit. Répétition du verbe « fixer ». Le lecteur peut alors, dès l'incipit, formuler une explication du titre de l'œuvre. Couleur des yeux, regard perçant, méchanceté+ allusion à un épisode de son enfance. Comment montre-t-il qu'il ne quitte pas sa mère des yeux ? Distribution du tableau comparatif avec analyse des mêmes critères que ceux proposés dans le tableau « Mes». Dans ce texte, extrait du roman autobiographique Vipère au poing d'Hervé Bazin, on assiste à la « pistolétade », « guerre » silencieuse, à laquelle se livrent Jean, le narrateur, et sa mère, surnommée Folcoche. Se chercher, se construire : Le voyage et l'aventure - Pourquoi aller vers l'inconnu ? de l'image filmique (angles de prise de vue : plan frontal, plongée, contre-plongée / mouvements de la caméra / plans : très gros plans, gros plans, plans moyens, plans américains, plans d'ensemble / sons : dialogues, voix-off, bruitages, musique). Colonne « haine ». Pourquoi évoque-t-il cet épisode ? La pistolétade est donc une façon pour Jean de se révolter contre elle puisqu'il la provoque à travers le regard et lui déclare en pensée qu'il ne l'aime pas. ",#(7),01444'9=82. Pourquoi la vieille baronne de Cernès déteste-t-elle sa bru ? 4 – Lis l’extrait. C'est à travers l'emploi du discours direct que le narrateur dresse de sa mère un portrait péjoratif : « T'es moche ! • Le rôle du manuel en question. Rédaction d'un bilan sous la dictée des élèves. x���MkA���t� D�h>B�Ӑ�@�z=8fb�Ӯ�B�}5��xa�A#�}�F0�������v���FC��g <> Ce duel, nommé la « pistolétade » par le narrateur, consiste à fixer l'autre le plus longtemps possible. <> STRATÉGIES DE LECTURE ÉNONCÉS MATHÉMATIQUES Cycle 3 – 1ère année Réseau Ambition Réussite de Woippy Cathia Batiot . Colonne « haine ». On leur propose alors une lecture analytique comparative de deux descriptions de la chambre : celle réaliste,qui marque le début de la nouvelle, et celle qui caractérise l’entrée dans le monde du surnaturel. » Colonnes « défi » et « haine », Comment comprenez-vous que le narrateur dise que « haïr » a un sens moins fort que « ne pas aimer » ? addye34e879015f9e1b2e6e04e37b8e21425 = addye34e879015f9e1b2e6e04e37b8e21425 + 'ac-reims' + '.' + 'fr?subject=[portail%20pédagogique]%20'; <> 57WoippyECurieINNO2010-ann13a PASI Nancy-Metz 2 COMPRÉHENSION D’ÉNONCÉS MATHÉMATIQUES L’énoncé de problème est un type de texte particulier, pas tout à fait un récit, ni une explication, ni un texte procédural. var prefix = 'ma' + 'il' + 'to'; L'accroche de la première phrase est donnée : « J'ai préféré l'adaptation de ... parce que ... ». Faire au tableau deux colonnes : le défi / la haine ou la violence des sentiments (à choisir en fonction des propositions des élèves). ou Comment insiste-t-il sur sa tenue irréprochable ? Volonté d'étrangler du regard sa mère comme il a étranglé la vipère, Phrases exclamatives : «Et si tu savais comme je ne t'aime pas ! endobj 6 0 obj Cycle 4 : Lecture et compréhension de l’écrit et de l’image (p. 236-237) Au cycle 4 se poursuit le travail amorcé au cycle précèdent de construction du sens par la fomulation d’hypothèses de letue fondées su des indies textuels et ui font l’ojet de justifications et de débats au sein de la classe. <> var path = 'hr' + 'ef' + '='; Quel type de phrases exprime également la violence des sentiments ? Quels procédés grammaticaux permettent de renforcer cette idée ? I- Lever quelques malentendus et redresser quelques prescriptions mal comprises • Une impossible modélisation. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Voici quelques ressources pour travailler la lecture-compréhension au cycle III, en particulier tout ce qui concerne l’implicite. En lire plusieurs et faire une synthèse ensemble au tableau. « Et si tu savais comme je ne t'aime pas ! Cycle 4 : Cycle des approfondissements (5e, 4e, 3e) Lycée voie générale. A partir du tableau, faire rédiger une conclusion aux élèves sur leur cahier. Il continue. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Coopérer - LES MÉTHODES ET OUTILS Situer les textes littéraires dans leur contexte historique et culturel. L'élève doit réfléchir à ses propres choix d'adaptation à partir des critères étudiés ci-dessus et à partir de quelques autres comme celui de la lumière (car important dans les deux adaptations) ou le décor. (En italique, les réponses possibles des élèves). Les mêmes remarques apparaissent : - Si choix de l'adaptation de 1971 : les élèves ont apprécié la fidélité au texte du roman et l'intensité de la scène. Suivre la même démarche de lecture. » (l. 27-28), « Moi, je ne t'aime pas. Ecrire les connotations trouvées par les élèves au tableau au fur et à mesure de leurs propositions. Remarque : toujours demander aux élèves à chaque étape de l'explication dans quelle colonne placer les réponses au questionnement. Le présent article traite d’ouvrages dont la maîtrise est nécessaire et impérative, à l’image de ceux figurant dans le nouveau programme national obligatoire du baccalauréat de français (f… Comprendre le fonctionnement de la langue Lg Lg1. » (l. 30), Quel mot est mis en relief ? Quelles sont les règles de comportement imposées par la mère au cours des repas ? Lecture en Cycle 4 - Liste des fictions (romans, contes, album) en lien avec les nouveaux programmes de français qui se trouvent à la médiathèque du collège. Ces apostrophes révèlent l'ironie mordante avec laquelle Jean s'adresse à sa mère. 5ème. Pour ces deux dernières compétences, des attendus de fin de cycle 4 sont également formulés. endobj Remarque : renversement de situation ? Il ne dit pas jusqu’au bout … - pour les élèves dyslexiques ou pour ceux en difficulté de stream Questionnaire sur l'ensemble de l'œuvre : Qui est le Sagouin? Pourquoi s'adresse-t-il à elle ? Ce défi de la « pistolétade » est l'occasion pour Jean d'exprimer avec violence toute sa haine. Qu'est-ce que cela révèle à nouveau des relations mère-fils ? ANNEXE 2 : Tableau permettant l’analyse d’une méthode de lecture (IA 45).....52 ANNEXE 3 : Activités récurrentes de la méthode .....53 . 7 0 obj Après la lecture, rappelle la question de l’examinateur et annonce ton plan de lecture analytique. Imitation du geste, lenteur du geste et détermination de l'auteur de ce geste. Colonnes « défi » et « haine ». Quel temps employé par Jean révèle aussi cette force de caractère, cette domination ? - Si choix de l'adaptation de 2004 : les élèves ont trouvé la scène plus conviviale que dans l'autre version. Cycle 3. L'un « je », en position de sujet, domine l'autre « te » en position d'objet. I. Les caractéristiques de ce dialogue 17 phrases selon schéma : Marie parle/Meursault répond. Quel signe de ponctuation le prouve également ? onféene d’Anne VIERT: « La construction de la compétence de lecture du cycle 3 au cycle 4 », Orléans, 18 octobre 2016. La forme négative permet d'exprimer la négation totale de tout amour. Attendus pour la compétence "lire, comprendre, traduire" En latin . Les « méthodes » de lecture* a) Les différentes méthodes Quand on évoque l’apprentissage de la lecture, on ne peut évidemment manquer de parler de « méthode de lecture* ». Il ne l'aime pas. Ecrire les connotations trouvées par les élèves au tableau au fur et à mesure de leurs propositions. Vous êtes personnel de l'académie de Reims, authentifiez-vous pour accéder à l'ensemble des ressources disponibles sur le portail. %PDF-1.5 révèle qui sont les « adversaires » et qui domine l'autre. » (l.14). lecture du cycle 3 au cycle 4 Amphithéâtre Charles PÉGUY, UFR de Lettres, Orléans Mardi 18 octobre 2016 . Quel synonyme du verbe « parler » emploie-t-il ? Demander ce qui les choque puis ce qui leur plaît. L’adjectif « organisée » suppose que l’interprétation du texte, l’explication consiste en un exposé clair comprenant une introduction, un développement en plusieurs parties reliées … Changement de point de vue : récit de la mère. Vipère au poing s'ouvre sur Jean qui saisit une vipère et l'étrangle d'une main. endobj C’est le moment de lire le texte de façon expressive. Expliquer ce qu'est un mot dérivé. 30 minutes, c’est très court. D'ailleurs tout ce qu'il lui dit n'est que morsure... Comparaison de deux adaptations cinématographiques de la « pistolétade », Tableaux au format PDF afin de comparer les deux adaptations filmiques du roman, SUPPORTS : Film de 1971 de Pierre Cardinal et film de 2004 de Philippe de Broca, Lecture d'un A.B.C. Visionnage des deux adaptations et recueil des premières impressions dans un paragraphe de quelques lignes. Tu as les cheveux secs, le menton mal foutu, les oreilles trop grandes. La phrase exclamative, aborder la notion d'emphase qui sera vue dans la prochaine séance de langue. Folcoche de mon cœur !» (l.50) Quel effet produit-elle ? « Folcoche » (l.1), « ma tendre mère » (l.9). La « guerre» entre le narrateur et sa mère est exprimée par la domination et le jeu des pronoms personnels de 1ère et 2ème personnes du singulier qui révèlent qui se défie et qui domine. 9 0 obj « éperdument » Colonne « haine ». Ainsi, lors de la pistolétade, Jean étrangle-t-il à nouveau une vipère mais cette vipère, c'est sa mère et sa main, ce sont ses yeux : « mon regard tendu vers ta vipère de regard à toi ». Par exemple : Dans cet extrait, se trouve la comparaison à la vipère adressée par Jean à sa mère, toujours par la pensée : « ton vert-de-gris de poison de regard », « mon regard tendu vers ta vipère de regard à toi, tendu comme une main et serrant, serrant tout doucement, serrant jusqu'à ce qu'elle en crève. Cela n'est réalisable que si Jean a une attitude irréprochable au cours du repas comme le montre l'association de l'adjectif « correct » et des adverbes modalisateurs : « terriblement » (l.11) et « infiniment » (l.24). Ce rapprochement est également évoqué par un fondu enchaîné entre le visage de Catherine Frot et les yeux de la vipère. Cette articulation ou décloisonnement permet aux élèves de percevoir clairement ce qui relie la diversité des exercices qu’ils réalisent. Dans le cadre du cycle 4, une partie du travail peut être analogue à celle qui est menée dans le cadre du cycle 3, pour les élèves, par exemple, qui quittent le collège pour rejoindre une troisième préparatoire aux formations professionnelles. La démarche de la lectur CYCLE 4 Français L’enseignement du français joue au cycle 4, comme dans les cycles précédents, un ... tant pour le perfectionnement des compétences de lecture et d’expression utilisées dans tous les champs de la connaissance et de la vie sociale que pour l’acquisition d’une culture littéraire et artistique. Qu'est-ce qui encourage Jean à tenir ? Elle peut suivre le déroulement du texte (il s’agit alors d’une étude linéaire fondée sur les diverses étapes du texte), mais elle peut aussi se construire par divers mouvements de va-et-vient à l’intérieur du texte. Comparaison de l'extrait avec les deux adaptations, travail sur la trace écrite. « Demande en mariage » Problématique : Quelles oppositions structurent cette scène ? Quelle figure de style le montre ? Essayer de repérer les réactions des élèves pendant la lecture. A quoi compare-t-il sa mère ? Les guillemets. Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit Sois E-FFI-CACE : tu peux rédiger l’annonce de plan et les transi… Enfin, le flash-back, couleur sépia, permet de bien comprendre le rapport entre Folcoche et la vipère. Les procédés cinématographiques choisis par Pierre Cardinal créent une atmosphère glaciale. Quel rapport logique apparaît ? 3 I) Cadre théorique 1. Je suis celui qui marche, une vipère au poing.», Éventuellement, en début d'année, demander alors aux élèves de rédiger au brouillon la trace écrite de la lecture à partir du tableau. Il note ses réponses dans un tableau. -Lire une œuvre complète et rendre compte oralement de sa lecture. 4. endobj étymologie du verbe « entendre ») Colonne « haine ». La lecture analytique est l’étude et l’explication organisée d’un texte littéraire. Lecture analytique de « La Pistolétade » d'Hervé BAZIN, Vipère au poing, chapitre IX, pour des élèves de 3ème - début de classe de seconde. » (l.30). Demander sa formation. lire oralement un texte en latin; repérer des indices signifiants pour émettre des hypothèses de lecture et interpréter un texte; comprendre globalement un texte authentique simple Merci, ma mère ! Le monstre aux limites de l'humain; Récits d'aventures; Récits de création ; création poétique; Résister au plus fort : ruses, mensonges et masques; Langue. La lecture analytique ne doit pas pour autant servir de prétexte à une discussion ouverte et chaotique sur le texte . Pas de temps à perdre. La lecture analytique est une explication de texte, consciente de ses démarches et de ses choix. », A la lecture de ce passage, le titre du livre prend en effet tout son sens, non seulement par l'anecdote du narrateur enfant saisissant une vipère sans se faire mordre (incipit du roman), mais aussi par la comparaison de sa mère avec une vipère : le narrateur retourne contre sa mère les armes par lesquelles elle le dominait. Par ailleurs, ce sentiment est exprimé dès le début du défi avec l'antiphrase : « ma tendre mère » (l.9) mais aussi à la fin de la pistolétade avec une autre antiphrase : « Folcoche de mon cœur ». Connaître les différences entre l’oral et l’écrit. 4 0 obj Mais. Ce qui leur plaît : la révolte, la victoire, le défi, « il ne baisse pas les yeux », « il lui tient tête ». Ils ont également aimé le flash-back qui montre l'épisode de la vipère. Copyright © 2021. Pourquoi le narrateur fait-il cette comparaison ? Demander sa formation. Relire l'incipit et les dernières phrases du roman pour guider les élèves. Des « modalisateurs ») Colonne « défi ». Portail pédagogique. Colonne « défi». CAMUS. 5 – Rappelle la question posée et annonce ton plan. Tu es vaincue.». Expliquer ce qu'est un mot dérivé. Colonne « défi ». Fixer l'autre sans baisser les yeux, celui qui perd est celui qui détourne le regard en premier. <> Cela signifie que l'explication linéaire et l'explication composée sont toutes les deux possibles. Elle peut suivre l'ordre du texte ou bien un ordre plus synthétique. La forme négative et emphatique permet à Jean d'insister sur l'absence totale d'un quelconque sentiment pour sa mère. var addy_texte34e879015f9e1b2e6e04e37b8e21425 = 'Contact';document.getElementById('cloake34e879015f9e1b2e6e04e37b8e21425').innerHTML += ''+addy_texte34e879015f9e1b2e6e04e37b8e21425+'<\/a>'; CYCLE DES APPRENTISSAGES PREMIERS (cycle1), Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions, Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique, Agir, s'exprimer, comprendre à travers les activités artistiques, Construire les premiers outils pour structurer sa pensée, CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX (cycle2), Techniques usuelles de l'information et de la communication - documentation, Banque de ressources académiques EPI (accès réservé), Histoire-Géographie-Géopolitique-Sciences politiques, Lettres-Histoire-Géographie en lycée professionnel, Santé - Environnement       Sciences médico-sociales, Mathématiques-Physique-Chimie en lycée professionnel, UNE ÉCOLE QUI AGIT POUR LA RÉUSSITE DE TOUS, UNE ÉCOLE APAISÉE QUI OFFRE UN CLIMAT SCOLAIRE FAVORABLE, Prévention et lutte contre les discriminations, UNE ÉCOLE QUI TIENT COMPTE DES BESOINS ÉDUCATIFS PARTICULIERS, Scolarisation des enfants allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs, UNE ÉCOLE QUI OFFRE AUX ÉLÈVES UN PARCOURS ÉDUCATIF, Parcours d'éducation artistique et culturelle, Valeurs de la République (Éducation à la laïcité), Délégation académique au numérique éducatif, Lecture analytique - "La Pistolétade" - Hervé Bazin. Il lui parle en pensée. Colonne « haine ». Relevez les phrases qui expriment ce sentiment. Des écrits et des oraux aident à formaliser cette démarche. En effet, le décor minimaliste, la voix-off, très fidèle au texte d'Hervé Bazin, la lumière crue ainsi que les gros plans et les très gros plans focalisent l'attention du spectateur sur les yeux de Jean et de Folcoche. var addye34e879015f9e1b2e6e04e37b8e21425 = 'ce.dane' + '@'; Pourquoi a-t-on des points de suspension à la fin de cette anaphore ? La lecture analytique peut porter soit sur un groupement de textes, soit sur une œuvre intégrale4. endobj Plusieurs visionnages sont faits pour que les élèves puissent tout compléter. Qu'est-ce qui différencie Galéas de Cernès de sa femme Paule ? Lecture analytique 2. Relevez dans la suite du texte les éléments qui poursuivent cette comparaison. La pistolétade possible si tenue irréprochable (adverbes modalisateurs : « terriblement » l.11, « infiniment » l.24), Répétition du verbe « fixer », progression du sens avec emploi de l'adverbe « éperdument » (l.13) puis de la négation restrictive « ne ... que » (l.13-14), Emphase, répétition du participe présent « serrant » (l.45-46), Futur simple : « Moi, je ne baisserai pas les yeux. Montrer que le jeu des pronoms révèle l'opposition des deux personnages. Une antiphrase. <> Exemple de tableau complété dans une classe : Le jeu des pronoms de 1ère et 2ème pers. MATHÉMATIQUES REVISITÉES AU CYCLE 4 – ACADÉMIE DE CRÉTEIL 8 GAME OF SCRATCH Loïc ASIUS Collège Liberté, 93 Drancy Nicolas LEMOINE Collège Liberté, 93 Drancy Cyril MICHAU Collège International, 93 Noisy-le-Grand Les nouveaux programmes du collège en cycle 4 … Pour quelles raisons l'a-t-on surnommé ainsi ? L'Etranger. endobj Ce geste métaphorique et symbolique, il se vantera de le reproduire toute sa vie comme le souligneront les derniers mots du roman : «Cette vipère, ta vipère, je la brandis, je la secoue, je m'avance dans la vie avec ce trophée, effarouchant mon public, faisant le vide autour de moi. Seul le prononcé fait foi. La finalité de ce défi est d' « étrangler » la vipère que représente sa mère à travers le regard : « mon regard tendu vers ta vipère de regard à toi ... crève » (l.44-46). « mon regard tendu vers ta vipère de regard à toi, tendu comme une main et serrant, serrant tout doucement, serrant jusqu'à ce qu'elle en crève. Le narrateur provoque donc sa mère en la fixant mais aussi, en pensée, par l'emploi du niveau de langue familier. A quel moment la pistolétade est-elle possible ? Les textes de l’inspecteur LITOU . CYCLE 3 CYCLE 4 En CM1 et CM2 , l’entrainement à la lecture à haute voix pour acquérir la fluidité et la rapidité nécessaires à une bonne compréhension doit être poursuivi pour l’ensemble des élèves et en particulier pour ceux qui ont encore des difficultés de décodage.