Par le passé, la révision des chiffres d’une année précédente a produit une augmentation d’environ 2 %. Une analyse multivariée des données sur les homicides pour la période allant de 1976 à 2005 a indiqué qu’en tenant compte de l’âge de la victime, du sexe, de l’état matrimonial, de l’emplacement, du moment de l’affaire et du nombre de victimes, les homicides commis à l’aide d’une arme à feu étaient 2,9 fois plus susceptibles de demeurer non résolus que les homicides mettant en cause d’autres armes (Dauvergne et Li, 2006). L’augmentation De plus, un article distinct du Code criminel s’applique à certaines infractions lorsque l’intention est de voler une arme à feu : vol qualifié visant une arme à feu, introduction par effraction pour voler une arme à feu et introduction par effraction dans un véhicule à moteur pour voler une arme à feu. TRUSSLER, Tania. En 2012, on comptait environ 800 000 armes à feu enregistrées au Canada, lesquelles étaient réparties entre 2 millions de détenteurs de permis. 2016, les infractions avec violence au Code criminel représentaient Bien qu’il s’agisse d’une petite proportion de jeunes auteurs présumés de crimes violents, environ 1 auteur présumé sur 5 de crimes violents commis à l’aide d’une arme à feu (21 %) en 2012 était un jeune de 12 à 17 ans (tableau 9). Exclut la Floride et le District de Columbia puisqu’aucune donnée supplémentaire sur les homicides n’a été publiée en 2012. explicatif 1). Parmi l’ensemble des provinces, la Carabine ou fusil de chasse à canon scié : Toute carabine ou tout fusil de chasse modifié de de façon à ce que la longueur du canon soit inférieure à 457 millimètres ou que la longueur totale de l’arme soit inférieure à 660 millimètres. Dans la proportion restante de 23 %, une arme similaire à une arme à feu était présente, notamment un fusil à plombs ou un pistolet lance-fusées ou un type inconnu d'arme à feu. Les armes à feu sont de plus en plus utilisées pour perpétrer des meurtres, particulièrement les armes de poing. En 2013, l’Indice de gravité de la criminalité (IGC) était de 68,8; depuis que (53 pour 100 000) ont enregistré les taux les plus élevés de crimes liés Le exemple, comme on l'a constaté en 2012, les crimes violents liés des victimes qui ont subi des blessures corporelles légères et chez 6 % de Au Canada, les armes à feu sont catégorisées en trois groupes. Bien qu’une faible minorité de victimes de crimes violents subissent des blessures en raison de l’utilisation d’une arme à feu, ces blessures sont habituellement plus graves que celles découlant de l’utilisation d’autres armes ou de la force physique. 29 victimes pour 100 000 habitants. En 2012, plus des trois quarts (78 %) des homicides non résolus commis à l’aide d’une arme à feu étaient attribuables à des gangs14. s’agissait le plus souvent d’une arme autre qu’une arme à feu (19 %), L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. 2016, Saskatchewan (56 victimes pour 100 000 habitants) et le Manitoba « Les armes à feu et les crimes violents au Canada, 2012 », infractions avec violence liées aux armes à feu, ces taux plus élevés peuvent l’emprisonnement et la durée de l’emprisonnement, la probation et la durée de la probation). Après avoir atteint en 2011 son plus bas niveau depuis 1971, le taux d’homicides commis à l’aide d’une arme à feu a augmenté de 8 % en 2012 pour s’établir à 0,49 victime pour 100 000 habitants. Il y avait 2 032 000 armes à feu soit 21 armes à feu pour 100 résidents. produit no 85-002-X au catalogue de Statistique Canada. à feu sont demeurées relativement stables au cours des dernières années. Accueil. En effet, dans 49 % des tentatives de meurtre, une arme autre qu’une arme à feu était présente. Dans le cadre de cette enquête, on a commencé à recueillir des renseignements sur l’ensemble des meurtres en 1961, puis le champ de l’enquête s’est élargi en 1974 afin d’inclure les affaires d’infanticide et d’homicide involontaire coupable. Depuis 2013, le nombre de meurtres commis à l’aide d’armes à feu a presque doublé dans les grandes villes canadiennes, passant de 134 à 223 4. Toutefois, on peut produire des chiffres fondés sur toutes les infractions sur demande. Ce registre devait faciliter certaines recherches dans le cas des homicides. Parmi les jeunes auteurs présumés de crimes violents, une faible proportion était présumée avoir commis une infraction dans laquelle une arme à feu était présente. sur le lieu de travail du recensement précédent. Grid view List view. En plus des renseignements sur les armes présentes lors de la perpétration d’un crime violent, le Programme DUC permet de saisir des données sur les infractions de nature administrative relatives aux armes, y compris celles qui mettent en cause des armes à feu, notamment la possession, l’entreposage non sécuritaire ou la documentation insuffisante. à 41 pour 100 000 en 2016). Excluant le Québec, la police a dénombré environ 5 600 victimes de crimes violents dans le cadre desquels une arme à feu était présente en 2012, ce qui représente un taux de 21 victimes pour 100 000 habitants (tableau 1A). municipalités adjacentes doivent être fortement intégrées au noyau, 2012. Ainsi, ces types de crimes constituent une importante préoccupation sociale. régions rurales (9 pour 100 000) que dans le Sud (4 pour 100 000) et Originellement, ce programme forçait l'enregistrement de toutes les armes à feu, mais, depuis avril 2012, les armes non restreintes n'ont plus … Parmi les morts, on dénombre 475 enfants de moins de 11 ans et 2012 adolescents (entre 12 et 17 ans). Les données tirées du fichier sur les tendances du Programme DUC 2 (2009 à 2012) représentent 99 % des services de police du Canada. Dans ces régions, les carabines et les fusils de chasse étaient plus souvent présents que les armes de poing (33 % et 26 % respectivement). En 2012, on dénombrait 21 victimes de crimes violents commis avec une arme à feu pour chaque tranche de 100 000 habitants dans les RMR de même que dans les régions autres que les RMR. régions rurales et les régions urbainesNote  Les armes à feu prohibées comprennent les armes d’assaut, les armes à feu entièrement automatiques et les carabines ou fusils de chasse à canon scié. 2015. 1,6 affaire pour 100 000 habitants. : PS96F-PDF. Des données supplémentaires limitées sur les homicides ont été reçues de la part de l’Illinois et de l’Alabama en 2012. L’absence de données sur les cours supérieures de ces cinq provinces peut avoir entraîné une sous-estimation de la sévérité des peines imposées parce que certaines des causes les plus graves, qui sont susceptibles d’entraîner les peines les plus sévères, sont instruites par les cours supérieures. Une RMR En 2016, 134 affaires d’introduction par effraction pour voler une arme à comme un couteau ou un instrument contondant. De plus, une carabine ou un fusil de chasse était présent dans 16 % des crimes violents commis avec une arme à feu, tandis que 4 % de ces crimes mettaient en cause un autre type d’arme à feu4. À l’instar du Canada, la majorité (72 %) des homicides commis à l’aide d’une arme à feu aux États-Unis mettaient en cause une arme de poing. Les armes à feu catégorisées. nombre de victimes s’explique surtout par les baisses enregistrées en Ontario (-570), Parmi les morts, on dénombre 475 enfants de moins de 11 ans et 2012 adolescents (entre 12 et 17 ans). Il n’est pas possible de distinguer lequel de ces scénarios s’est produit. Une RMR ou une AR est formée d’une ou de plusieurs municipalités adjacentes situées ensemble et sur les tendances connexes observées depuis 2009. De Une analyse détaillée des homicides liés aux armes à feu fondée sur En 2012, les provinces et territoires ayant déclaré des données ont enregistré 16 auteurs présumés de crimes violents commis au moyen d’une arme à feu pour chaque tranche de 100 000 habitants de plus de 12 ans (tableau 9). Buy It Now Manitoba, la province qui a affiché le deuxième taux en importance (10 pour Le type d’arme à feu le plus souvent présent lors de la perpétration de crimes violents commis avec une arme à feu diffère entre les RMR, où les armes de poing sont les plus souvent présentes, et les régions autres que les RMR, où les carabines et les fusils de chasse sont plus souvent présents. En raison des poursuites en justice, l’enregistrement des armes à feu sans restrictions est maintenu au Québec. est exclu du présent article aux fins de comparabilité avec d’autres résultats. 99 999 habitants (graphique 5). Un peu moins de la moitié (45 %) de l’ensemble des homicides commis avec une arme à feu en 2012 ont été perpétrés dans l’une des trois plus grandes RMR du Canada : Toronto (38 homicides), Montréal (20 homicides) et Vancouver (20 homicides). Toutefois, lorsqu’elles sont utilisées, les armes à feu sont plus susceptibles de causer des blessures graves ou mortelles que tout autre type d’arme ou que la force physique. Victimes de crimes violents liés aux armes à feu déclarés par la police, certaines infractions, Canada, 2016, Tableau 3 en annexe autour d’un centre de population (aussi appelé « noyau »). des étrangers (60 %), et la plupart des victimes (69 %) et des Les causes impliquant une infraction avec violence commise avec une arme à feu étaient tout aussi susceptibles de donner lieu à un acquittement que les causes impliquant les mêmes infractions commises sans arme à feu (7 % dans les deux cas), mais étaient moins souvent suspendues ou retirées (38 % par rapport à 49 %). Ce recul du Chaque infraction est classée en fonction de : 1) la proportion d’accusations avec verdict de culpabilité qui ont donné lieu à une peine d’emprisonnement et 2) la durée moyenne des peines d’emprisonnement imposées pour le type précis d’infraction. le Nord provincial et les territoires du Canada, 2013, Les armes à feu et les crimes violents au Canada, 2012, Mesurer le crime organisé Description : 284 p : graphiques, glossaire. Les taux de crimes violents commis avec une arme à feu varient dans les provinces et les territoires. plus de 1 100 affaires d’introduction par effraction commises Outre les infractions avec violence prévues au Code criminel qui, par définition, comportent des armes à feu3, certaines infractions avec violence sont plus susceptibles que d’autres de comporter une arme à feu. en Colombie-Britannique (-400) et en Nouvelle-Écosse (-156). Malgré cette tendance générale, en Dernière mise à jour : 23 juillet 2019. Statistique Canada s'engage à fournir à ses clients des services rapides, fiables et courtois. 100 000). Les crimes violents (crimes contre la personne) comprennent différentes infractions comme l'homicide, les agressions sexuelles, les voies de fait, le vol qualifié et l'extorsion ou encore les menaces. violents impliquant une arme à feu, ce qui représente un taux de Suivant environ 1 crime porté à l’attention de la police sur 5. première variable, l’arme la plus dangereuse sur les lieux de l’affaire, Le Grand Sudbury (10 %) et Thunder Bay (13 %) ont quant à elles enregistré la plus faible proportion d’armes de poing présentes dans les crimes violents commis à l’aide d’une arme à feu. violents liés aux armes à feu depuis 2013 est attribuable à l’augmentation des Pour ce qui est des États-Unis, les taux sont calculés pour 100 000 habitants à patir des estimations de la population de 2012 fournies par le United States Census Bureau. 119 %, passant de 19 crimes pour 100 000 habitants en 2013 Au comme les pistolets lance-fusées, les fusils à plombs et les pistolets de desservent un territoire où la majorité de la population vit à l’extérieur cinq groupes, soit les armes à feu entièrement automatiques, les carabines ou présent article comprend des renseignements sur les crimes violents liés aux De plus, contrairement à la tendance Depuis Des exceptions sont cependant prévues pour les armes de chasse, mais celles-ci sont soumises à un processus laborieux de demande et d’enregistrement. L'Agence des services frontaliers du Canada a saisi 647 armes à feu au cours de l'exercice 2019-2020. Halifax, qui comptait 41 victimes de crimes violents commis avec une arme à feu pour 100 000 habitants, affichait le taux le plus élevé parmi les RMR ayant déclaré des données en 2012. Venaient ensuite les coups portés, représentant 21 % des décès. Le Centre canadien de la statistique juridique a cerné un 100 000 habitants), Edmonton (38 pour 100 000 habitants) et Les données recueillies dans le cadre du Programme DUC agrégé représentent pratiquement 100 % de la charge de travail de l’ensemble des services de police au Canada. à feu (comme un fusil à plombs ou un pistolet lance-fusées) ou un type inconnu En 2012, les deux tiers (67 %) de toutes les victimes de crimes violents commis au moyen d’une arme à feu étaient de sexe masculin, comparativement à un peu moins de la moitié (48 %) des victimes des crimes violents commis au moyen d’une autre arme ou de la force physique. Centre canadien de la statistique juridique, Programme des services policiers. Depuis cette année-là, le taux d’homicides commis au moyen d’une carabine ou d’un fusil de chasse a reculé de 86 %. déclaration uniforme de la criminalité (DUC). 100 000), et un peu plus du quadruple du taux national (4,5 pour En présent Bulletin Juristat — En bref contient de l’information sur 100 000 habitants) (tableau 5). Aux États-Unis, une arme à feu était présente dans 22 % des voies de fait graves, comparativement à 4 % au Canada (tableau de l’encadré 4)7. Depuis 1972, le taux d’homicides commis avec une arme à feu a reculé de 45 %, alors que le taux d’homicides commis sans arme à feu a fléchi de 22 %. (48 victimes pour 100 000 habitants) ont enregistré les plus aux données enregistrées en 2013, le nombre de victimes de crimes violents liés De plus, la loi n’oblige pas la police à soumettre des armes à feu aux fins de dépistagevii. crimes violents liés à une arme de poing avaient tendance à se produire dans Les données dont il est question dans le présent article représentent la composante des tribunaux de juridiction criminelle pour adultes de cette enquête, c’est-à-dire les personnes qui étaient âgées de 18 ans et plus au moment de l’infraction. inconnue. Permis pour les armes à feu et permis pour mineurs, 1979-1998 [série terminée] Tableau 7. Adam. du temps. COTTER, En 2016, environ du Canada, tendance qui a aussi été observée pour les crimes liés aux armes à Meurtres par armes à feu aux Etats-Unis . Pour la première fois depuis 2006, aucun homicide n’a été commis à l’aide d’une arme à feu dans les territoires. Arme de poing : Toute arme à feu destinée à être tenue et actionnée d’une seule main. Arme à feu N° a) Indiquez le type d'arme à feu. Sondage Canada/États-Unis: quelle notre perception des armes à feu? Locate and compare CENTRE-DES-ARMES-A-FEU-CANADA in Canada, Yellow Pages Local Listings. Variations du nombre de victimes de crimes violents liés aux armes à feu déclarés par la police, selon la région métropolitaine de recensement, 2009, 2013 et 2016, Tableau 2 en annexe Le 1 mai 2020, le gouvernement du Canada a annoncé l'interdiction immédiate de certaines armes à feu et de certains dispositifs. permet de recueillir des renseignements sur l’arme la plus dangereuse sur les de 4 affaires pour 100 000 habitants, ce qui poursuit la 2011. Des recherches antérieures ont révélé que la présence d’armes à feu influait considérablement sur la probabilité qu’un homicide demeure non résolu. cette période, presque tous les secteurs de compétence déclarants au pays ont Bien que cette variable permette de recueillir des données sur les armes utilisées contre les victimes, elle ne permet pas de recueillir des renseignements sur les armes utilisées si celles-ci n’ont pas entraîné de blessures (p. ex. En Malgré cela, en 2012, les homicides commis à l’aide d’une arme à feu ont été le plus souvent commis par un ami ou une connaissance de la victime, représentant 38 % des homicides résolus. © Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l’Industrie 2018. Afin d’assurer la comparabilité des données entre les services de police, les chiffres figurant dans le présent article sont fondés sur l’infraction la plus grave dans l’affaire, qui est déterminée d’après une règle de classification standard utilisée par tous les services de police. Les données sur les voies de fait et les vols qualifiés excluent le Québec en raison de la proportion élevée d’affaires dans lesquelles l’arme la plus dangereuse sur les lieux a été déclarée comme étant inconnue. armes à feu en 2016. métropolitaines de recensement (RMR) (tableau 3, La proportion or Best Offer +C $65.50 shipping. La présence d’une arme à feu lors de la perpétration d’une infraction avec violence entre également en ligne de compte lorsque vient le temps de traiter la cause devant un tribunal de juridiction criminelle au Canada. 2,3 %, et a ensuite augmenté Armes à feu rapportées égarées, volées et retrouvées, 1994-2004 Tableau 8. « Les crimes déclarés par la police dans Le taux de crimes violents commis au moyen d’une arme à feu a fléchi de 27 % depuis 2009, pour atteindre 21 victimes pour 100 000 habitants en 2012. Bien Cet article du Juristat présente des renseignements sur les types d’armes à feu les plus souvent présents et les plus souvent utilisés dans la perpétration d’une infraction, sur le lien de l’auteur présumé avec la victime, sur la gravité des blessures et sur l’implication des jeunes dans les crimes violents. en 2013 à 59 pour 100 000 en 2016) et à Moncton (en hausse de Aux fins du Programme DUC et de l’Enquête sur les homicides, une arme à feu désigne toute arme qui permet de tirer du plomb, des balles ou tout autre projectile et qui peut causer des lésions corporelles graves ou la mort à une personne. Même si ces trois RMR ont enregistré le nombre le plus élevé d’homicides commis avec une arme à feu parmi les RMR, leurs taux d’homicides commis à l’aide d’une arme à feu ne figuraient pas parmi les trois plus élevés en raison de leur grande population. Comme il existe des différences entre les deux enquêtes quant à la couverture, ces deux sources de données sont utilisées comme des sources distinctes quoique complémentaires aux fins de l’analyse des crimes violents commis avec une arme à feu au Canada. Plus de 9 auteurs présumés de crimes violents commis à l’aide d’une arme à feu sur 10 (92 %) étaient des hommes, tout comme plus des trois quarts des auteurs présumés de crimes violents commis au moyen d’une autre arme (77 %) ou commis sans arme (76 %). régions desservies par les services dans le cadre du Programme DUC (voir Munch et Silver, 2017). Le taux et la proportion de la présence de cette arme varient d'une province à l'autre. l’IGC est devenu disponible en 1998, seule l’année 2014 a affiché une valeur Le Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l’affaire (DUC 2) permet de recueillir des renseignements détaillés sur les affaires criminelles signalées à la police et dont celle-ci a établi le bien-fondé. Division de la recherche et de la statistique,] Au cours de Winnipeg (50 pour 100 000 habitants) ont affiché les taux les plus Le Nord englobe les territoires ainsi que les régions septentrionales de Terre-Neuve-et-Labrador, de l’Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique. Le type d’arme à feu présent sur les lieux de l’affaire varie selon l’âge de l’auteur présumé. « Statistiques sur les tribunaux de juridiction criminelle pour adultes au Canada, 2011-2012 », Juristat, produit no 85-002-X au catalogue de Statistique Canada. On tient d’abord compte des décisions rendues par les tribunaux, et l’accusation ayant abouti à la décision la plus sévère est choisie. Les taux provinciaux de détention d’arme à feu varient énormément, Ce programme précise que ce type de voies de fait est habituellement accompagné de l’utilisation d’une arme ou d’autres moyens susceptibles d’entraîner la mort ou des lésions corporelles graves. Une liste entière des armes à feu prohibées ainsi que leurs variantes est affichée dans la Gazette du Canada, Partie II . Parmi certain nombre de pratiques exemplaires pour la collecte de cette information graphique 3); venaient ensuite Moncton (41 pour La grande majorité des blessures subies par les victimes de crimes violents ne sont pas attribuables à des armes à feu. En 2012, les services de police qui ont participé au Programme DUC 2 desservaient 99 % de la population du Canada. La deuxième variable, l’arme ayant causé les blessures, indique le type d’arme utilisé lors de la perpétration d’une infraction avec violence si la victime a subi des blessures corporelles par suite de l’infraction. Victimes de crimes violents déclarés par la police, selon le type d’arme présente et la région métropolitaine de recensement, 2016, Tableau 4 double de celui déclaré dans le Sud (46 victimes pour Il détermine plutôt l’historique d’une arme à feu liée à une enquête criminelle et utilise cette information comme preuve éventuelle devant les tribunaux. plus élevés dans le Nord (12 pour 100 000 habitants) et dans les 7 100 victimes de crimes violents impliquant la présence d’une arme à Si au moins deux accusations obtiennent toujours le même classement à la suite de cet exercice, on tient alors compte des renseignements sur le type de peine et sur la durée de la peine (p. ex. Depuis 1995, les armes de poing sont en cause dans la plupart des homicides commis à l’aide d’une arme à feu (graphique 5). En 2012, environ la moitié (46 %) de tous les homicides commis à l’aide d’une arme à feu étaient attribuables à des gangs, comparativement à moins de 1 homicide sur 10 commis en ayant recours à un autre type d’arme ou à la force physique (respectivement 8 % et 5 %). L’accusation pour l’infraction la plus grave est choisie selon une échelle de gravité des infractions, qui est fondée sur les peines qui ont effectivement été imposées par les tribunaux au Canada. Le calcul des pourcentages est fondé sur le nombre total d’homicides pour lesquels des données supplémentaires ont été reçues. Sort. tous les crimes commis au Canada au cours d’une année donnée, ils ont néanmoins Plus précisément, de 2009 Le Sud désigne les régions du Sud de ces provinces ainsi que l’Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick. Les services de police des régions urbaines desservent un territoire où au moins la moitié de la population vit dans une région métropolitaine de recensement (RMR) ou une agglomération de recensement (AR). BOYCE, Jill. l’instar des tendances relatives aux crimes violents en général, la L’auteur de la recherche bibliographique précédente écrivait qu’environ 25 p. 100 des ménages canadiens possédaient une arme à feu quelconque (Gabor, 1994, p. 9). être attribuables à des taux plus élevés de possession d’armes à feu dans ces Au cours des deux dernières décennies, le taux d’homicides attribuables à des gangs commis à l’aide d’une arme à feu est demeuré constamment plus élevé que le taux d’homicides attribuables à des gangs commis au moyen d’une autre arme (graphique 6). À la fin de 2011, avant la suppression de l’obligation d’enregistrer les armes à feu sans restrictions, quelque 7 millions d’armes à feu sans restrictions étaient enregistrées au Canada. revanche, le taux de crimes violents liés à une carabine ou à un fusil de « Explaining the changing nature of homicide clearance in Canada », International Criminal Justice Review, vol. SOURCE :Statistique Canada, Statistiques de la criminalité du Canada (Catalogue 85-205) [1] Ces infractions comprennent le port d’armes, pointer une arme et la possession d’une arme prohibée ou d’une arme à autorisation restreinte sans permis. Le 100 000 habitants) et dans les régions urbaines (23 pour 100 000 habitants) « L’homicide au Canada, 2016 », Juristat, Une RMR doit compter au moins 100 000 habitants. et Samuel PERREAULT. 10 129 morts par arme à feu aux Etats-Unis en 2018. doit compter au moins 100 000 habitants, dont au moins 50 000 L’analyse des homicides commis à l’aide d’une arme à feu, toutefois, porte sur l’ensemble des provinces et des territoires du Canada. On estime que, au total, quelque trois millions de civils posséderaient des armes à feu au Canada. En 2012, la police a dénombré environ 134 000 victimes de crimes violents ayant subi au moins une blessure corporelle mineure, ce qui représente moins de la moitié (47 %) de toutes les victimes de crimes violents (tableau 1B). Bien qu’ils représentent un pourcentage relativement faible des crimes de violence au Canada, les crimes violents commis à l’aide d’une arme à feu peuvent avoir d’importantes conséquences physiques, émotives et psychologiques pour les victimes, les familles et les collectivités (Hahn et autres, 2005). rapport à 3,5 pour 100 000) (tableau 6, De même, il peut y avoir une sous-estimation du temps nécessaire pour le règlement des causes étant donné que les causes plus graves nécessitent normalement un plus grand nombre de comparutions et demandent plus de temps. Rapport du commissaire aux armes à feu – 2012, Programme canadien des armes à feu de la GRC, Ottawa. la tendance provinciale, Regina (59 pour 100 000 habitants) et du Nord et des régions rurales. d’une RMR ou d’une AR. présumés de crimes violents liés aux armes à feu que tous les autres groupes En 2012, on comptait 10 vols qualifiés commis au moyen d’une arme à feu pour 100 000 habitants, ce qui représente un recul de 55 % par rapport à 1998 (graphique 7)10. Exclut les sections de la Police régionale de Halton et de la Police régionale de Durham qui desservent la RMR de Toronto. D. Conseiller en statistique et méthodologie RR06-2f Division de la recherche et de la statistique des armes à feu nécessaires pour la chasse et l’agriculture. accusé reconnu coupable), il faut tenir compte des peines imposées en vertu du Code criminel. De plus, lorsqu'on examine des infractions particulières, le taux de crimes commis avec une arme à feu est plus élevé aux États-Unis qu’au Canada. UMEDA, Sayuri. Le Programme de déclaration uniforme de la criminalité (DUC) a été établi en 1962 avec la collaboration et l’aide de l’Association canadienne des chefs de police. Personnes visées par une interdiction de possession d’armes à feu, 1978-2004 Tableau 9. et qui sont susceptibles de projeter un objet par le canon au moyen de y compris sur l’évolution de ces tendances depuis 2009Note , les variations La proportion restante de 1 % des victimes (ou 1 325) ont subi des blessures en raison de l’utilisation d’une arme à feu. Les données proviennent de tous les services de police fédéraux, provinciaux et municipaux au Canada et concernent les infractions au Code criminel et aux autres lois fédérales. à 2013, le taux de crimes violents liés aux armes à feu a plus que doublé à Office des Nations Unies contre la drogue et le crime. Il détermine plutôt l’historique d’une arme à feu liée à une enquête criminelle et utilise cette information comme preuve éventuelle devant les tribunaux. si une victime a été menacée avec une arme, mais que l’utilisation de celle-ci n’a pas entraîné de blessures corporelles). Par ailleurs, un total de 16 RMR n’ont déclaré aucun homicide commis à l’aide d’une arme à feu en 2012. Les taux les plus bas ont été observés dans les RMR du Grand Sudbury (6 pour 100 000 habitants) et de St. John’s (4 pour 100 000 habitants). En 2012, la plupart des victimes (57 %) de crimes violents commis avec une arme à feu étaient impliquées dans une affaire mettant en cause une arme de poing. Tous droits réservés. Tableau 1 Somme The value of resources in solving homicides: The difference between gang related and non-gang related cases. Même si la Saskatchewan et le Manitoba ont enregistré les plus hauts taux de crimes violents commis avec une arme à feu parmi les provinces, ce n’était pas le cas de leurs taux d’homicides commis avec une arme à feu. le taux de crimes violents liés aux armes à feu a atteint son niveau le plus crime organisé. [Ting Zhang; Canada. En Quelque chose ne fonctionne pas? 100 000 habitants, soit près du double du taux inscrit par le Au Canada, les armes à feu sont catégorisées en trois groupes. Si vous possédez un fusil mixte, indiquez-en la jauge et le calibre. feu. Perreault (2015). Nouvelle-Écosse (-37 %), du Nunavut (-15 %) et de la le Nord provincial et les territoires du Canada, 2013 », Juristat, fusils de chasse, les armes similaires à des armes à feu ou les types inconnus national de 2013, comparativement à 2009, le nombre de victimes de crimes Comprend les armes à feu entièrement automatiques et les carabines et fusils de chasse à canon scié.